You must be 21 or older to view this site

By accessing this site you are acknowledging that you are of legal age to consume alcohol in your country

Are you 21 or older?

Yes No

Historique

Selon une légende, les anciens Romains qui s’installèrent aux Riceys avaient apporté d’Italie leurs connaissances sur la culture de la vigne, et furent les premiers à planter et à entretenir des vignes dans cette région. Fondés à l’époque gallo-romaine, Les Riceys sont composés de trois bourgs : Ricey-Bas, qui est, d’ailleurs, le village de mes ancêtres, Ricey-Haut et Ricey-Haut Rive.

La commune des Riceys se situe dans le département de l’Aube en région Grand Est (Champagne-Ardenne). Elle est la seule à être dotée de trois AOC viticoles : pour le champagne, les coteaux champenois et le rosé des Riceys. Avec ses 2,086 acres de vignes, elle est la région viticole la plus importante en Champagne.

Le sol champenois favorise la culture des cépages du champagne. Le sous-sol, qui est majoritairement calcaire, fut déposé par des océans anciens, et une série de séismes il y a 10 million d’années firent remonter à la surface des sédiments de fossiles marins. La composition du sol qui en résulte absorbe bien la chaleur du soleil et assure un drainage efficace, ce qui fournit à la viticulture des conditions idéales. N’existant qu’en Aube, cette craie permet aussi à la vigne d’absorber plus de substances nutritives.

La plupart du vignoble des Riceys est plantée en Chardonnay, en Pinot Noir et en Pinot Meunier. À son altitude élevée, la situation de la commune, qui est entourée par des vignobles et des forêts, aide à stabiliser les températures et permet au sol de maintenir un niveau suffisamment d’eau. Grâce à ces dernières circonstances, les raisins possèdent une acidité vive, qui convient parfaitement aux vins effervescents.

La campagne luxuriante de Les Riceys complète à merveille ses trois villages. C’est là que se trouvent de nombreuses églises, chacune d’elles dotée d’une beauté particulière. Toutes les communes rivales croient que c’est leur église qui est la plus impressionnante, mais pour les visiteurs, il se révèle difficile de privilégier une sur une autre. Des exemples d’architecture merveilleuse sont partout à admirer, notamment les caves voûtées et les cadoles. Le terme de cadole désigne les cabanes de vigne servant d’abri au vigneron des éléments et d’un refuge pour la consommation de repas. Aujourd’hui, ils témoignent du patrimoine viticole des Riceys.

…L’extrait suivant porte sur l’histoire et le caractère des Riceys :

Tout au long de l’histoire, Les Riceys appartenaient tantôt à la Bourgogne, tantôt à la Champagne, sinon aux deux à la fois. Les Riceys figurent parmi les exemples les plus stupéfiants de la complexité administrative en France sous l’Ancien Régime. À cette époque-là, la commune est tiraillée entre l’administration royale de Bar-sur-Seine, qui dépend à son tour de la province de Bourgogne, district de Dijon, et l’administration royale de Sens, qui fait partie de la province de Champagne, district de Paris. Les inégalités fiscales étant épouvantables, les habitants de Les Riceys les surmontent en manipulant les deux administrations afin d’en profiter le plus possible.

Il fut presque impossible de préciser les frontières des districts, tellement qu’elles s’étaient brouillées. Après avoir construit une nouvelle maison, le propriétaire pouvait décider qu’une partie serait en Bourgogne et l’autre en Champagne. En fonction de ce qui lui convenait le mieux, il pourrait créer une ouverture dans le côté sud et murer une porte du côté nord – ou bien l’inverse -pour échapper aux impôts. En même temps, il pouvait avoir une maison avec cave d’un côté de la rue sous l’administration d’une province, et une autre maison de l’autre côté sous l’administration d’une autre province. De cette façon, les propriétaires jouaient à cache-cache avec l’administration fiscale par le biais de l’échange de domicile.

François, Les Riceys En Champagne, Terre D’Exception, 127

David Taylor Design | NJ Web Design Company